.
  • Vous êtes en couple et vous vous interrogez sur une éventuelle séparation. Vous avez besoin d’un tiers pour vous accompagner dans une communication constructive pour pouvoir prendre une décision.
    .
  • Vous êtes en couple ou parents en situation de divorce :

    En Médiation Familiale, vous pourrez réfléchir de façon concrète :
    - à la vie de vos enfants après la séparation : l’organisation de leur vie quotidienne : santé, scolarité, loisirs, relation avec la famille…
    – à la contribution financière à l’entretien et l’éducation des enfants (pension alimentaire)
    – au partage du patrimoine et des biens du couple…
    Vous allez ainsi décider par vous-mêmes, l’ensemble des modalités de la réorganisation, et continuer à exercer conjointement l’autorité parentale.

  • Vous êtes adolescent, jeune adulte, parents, en difficulté de communication, voire en rupture de lien entre vous : la médiation familiale vous aidera à la reprise de dialogue.

    La période d’adolescence est souvent source de conflits entre l’adolescent et ses parents. Elle peut être sujet à des incompréhensions et des souffrances de part et d’autre, à une perte de confiance mutuelle.

    La Médiation Familiale peut vous aider à une meilleure compréhension des demandes et besoins de chacun et à contribuer à prévenir une rupture de relations.
    Elle ne se substitue pas à d’autres formes d’accompagnement : thérapeutiques, éducatives…


  •  Vous êtes grands-parents et souhaitez garder des liens avec vos petits-enfants :

    Privilégiant la négociation à une démarche judiciaire, la Médiation Familiale entre parents et grands-parents peut vous aider à organiser ensemble les contacts avec vos petits-enfants dans le respect des besoins de chacun.


 

  • Vous devez organiser la prise en charge de vos parents devenus âgés et dépendants :

    Une Médiation Familiale peut s’organiser entre les différents membres de la fratrie afin de trouver ensemble un consensus au niveau matériel, financier, gestion des biens, etc…


 

  • Vous devez régler une succession conflictuelle :

    L’héritage des parents est parfois source de conflit au sein d’une fratrie. Dans un contexte où l’affectif parfois prédomine, il n’est pas simple de régler le côté financier de la situation. En lien avec un  notaire, la Médiation contribue à trouver des accords entre les différents membres de la fratrie quant au partage des biens.

.